Publication dans la revue Industria Quimica d’un article technique intitulé: Programme de traitement de l’eau dans les cycles eau-vapeur de haute pression avec des phénomènes de corrosion dans l’alimentation de…

Programme de traitement de l

L’implantation d’un programme d’amélioration dans le traitement de l’eau du cycle eau-vapeur d’une industrie papetière dans le sud de l »Europe, issue d’un soutien technique exhaustif, a permis de corriger des tendances observées dans le système, affecté par des phénomènes de corrosion accélérée par un fluide (FAC). Les niveaux de fer transporté dans le générateur et la conductivité cationique de la vapeur surchauffée ont considérablement diminué suite aux actions prises après l’évaluation de l’état de l »installation.

Adiquímica présente dans cet article technique une partie du conseil technique effectué dans le but de réorienter le fonctionnement d’un cycle eau-vapeur à 70 bars de pression d »un générateur vapeur dans des conditions stables.

Et les conclusions les plus significatives sont les suivantes : L’audit technique et les inspections effectuées sur l’installation (un cycle eau-vapeur avec une pression de production de vapeur de 70 bars) a révélé des conditions de fonctionnement inadéquates dans le système. Les effets négatifs d’une mauvaise conception du traitement de l’eau engendrent le transport du fer à l’intérieur du générateur, le développement de phénomènes de corrosion accélérés par un fluide, des précipitations sous forme d »incrustations sur les surfaces d’échange de chaleur et l »augmentation de la conductivité cationique dans la vapeur surchauffée.

La mise en œuvre des améliorations issues de l’audit technique réalisé par ADIQUIMICA a permis de retrouver un fonctionnement du cycle eau-vapeur adéquat ;
– En minimisant le transport de fer vers le générateur de vapeur. L’entrée de fer dans le générateur peut entraîner des dépôts d’oxydes sur les surfaces d »échange de chaleur réduisant le flux thermique et, dans certains cas, le développement de problèmes de corrosion par aération différentielle.
– En permettant le fonctionnement dans des valeurs recommandées, en comparaison avec les paramètres critiques de l’installation, par les principales entités internationales reconnues.